Un pas plus loin

La fin de semaine du 20 et 21 janvier 2017, l’équipe pastorale de l’Église Baptiste Évangélique de Terrebonne-Mascouche a participé à l’événement “Un pas plus loin” organisé par SEMBEQ. Cette conférence avait pour but de parler des réalités de l’appel au ministère dans l’église locale. Nous avons donc invité plusieurs couples et jeunes de notre église afin d’être édifiés et encouragés avec eux par rapport au leadership dans l’église. Pour atteindre ce but, il y a eu plusieurs intervenants lors de la conférence qui ont parlé de leur parcours personnel dans lequel Dieu les a appeler au ministère dans l’église, soit à temps plein ou à temps partiel. Le conférencier principal, Barton Priebe, a aussi ouvert la Parole de Dieu pour nous montrer quels sont les potentiels obstacles que nous pouvons rencontrer sur notre chemin qui pourraient nous empêcher de répondre à l’appel que Dieu a pour notre vie.

barton-2-200x240
Barton Priebe, Pasteur Principal, Central Baptist Church

Pour ma part, j’ai vraiment aimé cette conférence pour plusieurs raisons. Premièrement, j’ai vraiment apprécié cette opportunité de passer du temps avec toute l’équipe de l’église locale et des invités avec nous. Nous avons prié ensemble, échangé nos réflexions, et nous avons vraiment prie le temps de nous excité à l’appel de Dieu pour nos vies. Certaines des personnes que nous avons invité sont déjà bien engagés dans diverses ministères de leadership dans l’église, mais d’autres sont davantage en réflexion à savoir ce que Dieu veut vraiment pour eux dans l’église. C’était vraiment intéressant de voir les échanges entre tout le monde alors que nous étions tous entrain d’atteindre un but commun: chercher la volonté de Dieu pour nos vies personnels. Il est clair que Dieu a un plan unique pour chacun de nous et c’est extrêmement encourageant de le sonder avec d’autres membres de notre église qui ont tous des expériences uniques et un parcours différent.

Ensuite, je crois vraiment que Dieu m’a appelé au ministère au Québec précisément lors de ma deuxième année à New Brunswick Bible Institute. J’étais en congé pour la fête d’Action de Grâce et Gilles Lapierre avait fait une présentation spéciale sur la condition spirituelle du Québec; notamment sur le manque d’ouvriers dans l’oeuvre. J’ai alors vraiment eu la profonde conviction que si Dieu me permettait de suivre mes études théologiques, c’était pour éventuellement venir me consacrer entièrement à l’oeuvre au Québec. La conférence “Un pas plus loin” m’a fait vraiment réfléchir sur le fait que ce n’est que par pure grâce que je peux exercer mon ministère ici au Québec. Par moi-même, je ne mérite pas d’être utilisé par Dieu. S’il y a du bon en moi, cela ne vient que Dieu uniquement! Je ne suis pas qualifié pour l’avancement du Royaume par mes propres forces; c’est Dieu qui me qualifie et qui me donne les outils nécéssaire pour accomplir sa volonté. Quel rappel important et nécéssaire! Je suis vraiment reconnaissant que Dieu m’ait appelé au ministère, mais je ne veux jamais perdre de vue que cela n’est possible que par sa grâce!

16299974_1152527784873051_680440295693423285_o

Pour terminer, les moments les plus marquants ont été ceux passés en compagnie de jeunes hommes qui se demandent sincèrement si Dieu les appelleraient au ministère. J’ai vraiment aimé apprendre à connaître davantage ces trois gars qui ont à coeur la mission au Québec. Qui sait, seront-ils Serviteurs En Formation un jour? Une chose est sûre: cette conférence a ouvert les yeux de certains sur l’ampleur de l’appel de Dieu pour le ministère et sur les bénédictions que l’on peut jouir lorsque nous répondons à son appel pour nos vies. Je ne peux pas trop parler pour eux, mais je veux continuer de maintenir le lien avec eux et continuer de les exciter à la mission au Québec. Je considère que mon rôle auprès d’eux est de vraiment les aider à discerner quel est l’appel de Dieu pour leur vie. Auront-ils un rôle pastoral? Un rôle de diacre peut-être? Peu importe quel rôle ils joueront dans l’église, je veux les aider à faire ce que Dieu leur demande de faire dans l’église. Je crois sincèrement qu’il n’y a pas de plus grande joie que de savoir que nous faisons ce que Dieu nous appelle à faire.

Et vous, est-ce que la volonté de Dieu est claire pour vous selon votre rôle à l’église? Est-ce que Dieu vous appelle à une position d’influence? Si la réponse à ces questions n’est pas entièrement claire, n’attendez pas une autre conférence comme “Un pas plus loin,” parlez avec les leaders de votre église ainsi qu’avec les gens qui vous connaissent très bien. Priez sur la possibilité d’être engagé dans un rôle de leadership. Est-ce que la position de leadership dans l’église locale est nécessairement un objectif à atteindre pour tout le monde? Je ne crois pas, mais l’important est de faire ce que Dieu nous demande et ce, même si cela demande des sacrifices. L’église souffre lorsque ceux qui sont appelés à être leaders ne répondent pas à l’appel. Considérez faire un pas plus loin dans votre réflexion par rapport à l’appel de Dieu pour vos vies. Vous ne le regretterez pas et Il ne vous abandonnera pas dans ce processus.

David Archambault

Merci encore une fois pour votre support envers la formation d’ouvriers au Québec. Vous pouvez continuer de donner en cliquant ici.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: