Un simple outil entre ses mains

Un simple outil entre ses mains

Lorsque la décision est devenue officielle, j’étais à la fois excité et nerveux. Excité par les nouveaux défis qui se présentaient devant moi. Nerveux parce que je ne savais pas comment j’allais y faire face.

Avant de partir en vacances pour visiter ma belle-famille en Alberta, je me suis assis avec mon pasteur principal et nous avons pris la décision que j’allais poursuivre ma au sein de l’Église Baptiste Évangélique Terrebonne-Mascouche à temps plein à mon retour de vacances. Depuis l’été 2014, j’ai été engagé par l’église locale EBETM à être formé à temps partiel. J’ai toujours occupé le reste de mon temps avec différents emplois à temps partiel. Ce changement pourrait sembler pour certains comme seulement 16 heures de plus à l’église comparativement à ce que je faisais avant, mais ma perspective était très différente. Mon occupation principale était désormais d’être formé au sein de l’église locale à temps plein. Cela représente pour moi une énorme bénédiction et un énorme défi aussi.

L’une des raisons principales pour laquelle je continue ma formation à temps plein est parce qu’il y a de nombreux besoins dans divers ministères à l’église et le staff est déjà utilisé à pleine capacité. Ces deux journées par semaine supplémentaires au sein de l’église me permettent de m’impliquer dans différents ministères et d’aider le staff pastoral à continuer de servir l’église.

Je prends le temps d’écrire tout cela parce que le Fonds SEF a un impact direct sur ce changement. Tous les dons que vous avez donnés fidèlement depuis le début de cette initiative permettent à l’église de pouvoir compenser pour une partie du salaire que je faisais dans mon emploi à temps partiel afin de poursuivre ma formation à temps plein. Donc, je veux vous dire merci pour votre support puisqu’il me permet de pouvoir servir davantage à l’église et de continuer ma formation dans l’œuvre du Seigneur.

Mes tâches demeurent essentiellement les mêmes, mais de nouveaux défis s’ajoutent. Pour cette année je suis en charge des petits groupes de la jeunesse qui ont lieu les dimanche matins. Je suis disponible pour aider les moniteurs dans ces groupes en leur fournissant les ressources nécessaires. De plus, nous avons instaurer un nouvel horaire qui permet aux jeunes de s’intégrer davantage à l’ensemble de l’église dont à la célébration en grande assemblée ainsi qu’à un aperçu de qu’est-ce que le groupe connexion jeunesse, et ce durant quelques dimanche matins pendant l’année.

De plus, je suis présentement entrain de recueillir plusieurs ressources et de les compiler pour bâtir un parcours de transformation afin d’aider les formateurs à l’église dans leurs formation de disciples au travers les petits groupes ainsi que les suivis.

Vous comprendrez que lorsque mon coach, Michel Vincent, m’a donné ces objectifs et défis, je me suis senti loin d’être qualifié pour être en charge de ministères si importants et vital à la formation des jeunes et moins jeunes dans l’église. Mais je suis reconnaissant parce que je goûte de plus en plus à la grâce de Dieu dans mon incapacité à répondre à toutes les attentes par moi-même. Je demande au Seigneur de me guider chaque jour et d’accomplir ce qu’Il veut que j’accomplisse. Depuis les quelques semaines que j’ai entamé ma formation à temps plein, je me réveille à chaque avec ces deux même sentiments : excitation et nervosité. Je suis si heureux et béni de pouvoir participer si activement à l’œuvre du Royaume de Dieu sur Terre à chaque jour, mais je fais toujours face à mes limites. Et c’est bon ! Dieu m’humilie et me rappelle que sans Lui, je ne peux rien faire qui va le glorifier. J’ai donc besoin de lui demander quotidiennement de la sagesse pour entreprendre ce qu’Il va amener sur mon chemin.

J’ai toujours eu tendance à dépendre de moi-même ; que ce soit pour mon propre contentement, ma joie, mes tâches, mes obligations, mes relations, les attentes envers moi, les problèmes auxquels je suis exposé… Mais je désire vraiment lui faire confiance et m’abandonner dans Ses bras pour être qu’un simple outil entre Ses mains.

Merci encore de supporter le Fonds SEF dans la prière ainsi que financièrement. Vos sacrifices font une différence et c’est mon sincère désir de redonner à l’église en prenant soin des gens au travers ces ministères et en les aidant à devenir plus mature en Jésus Christ, notre Sauveur.

David Archambault

Pour ceux qui désirent donner aux Fonds SEF, vous pouvez faire un don unique dédié au Fonds SEF. Merci pour votre support!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: